BIENVENUE SUR LE SITE D'AEROMODELISME 
ANDERNOS les BAINS 

Chartes et sécurité terrain

Chartes et sécurité sur le terrain

(Version imprimable : Charte et sécurité sur le terrain)

La Sécurité


L'aéromodélisme et la sécurité : On ne le répétera jamais assez, les accidents sont souvent provoqués par le non respect de la réglementation, par l’inattention, ou encore par la pratique naïve du « Bof, ça ira bien comme ça ». Quand on connait les dégâts que peuvent engendrer un modèle réduit, avec un peu de bon sens on pourrait éviter les accidents ou au moins les transformer en incidents. Gardez à l’esprit qu’en aéromodélisme , il faut anticiper sur l’erreur fatale . Cependant , le risque zéro n’existe pas ! Prenons conscience que l’accident n’arrive pas qu’aux autres ! La preuve en images sur ce site, âmes sensibles s'abstenir : http://chrismeme11.over-blog.com/article-36258812.html Résumons donc ci-dessous quelques règles de sécurité :
 LE RESPECT DE LA REGLEMENTATION La base et l'élémentaire !
 ATTACHER L’AVION THERMIQUE OU LE FAIRE MAINTENIR PAR UN AUTRE PILOTE Pour toutes les procédures de démarrage.
PASSEZ DERRIERE LE MOTEUR POUR ENLEVER LE SOQUET Il existe également un accessoire sécurisant : la bougie déportée. Le branchement du soquet s’effectuant sur le flanc du fuselage, cela évite d’approcher la main du champ de l’hélice.
 NE JAMAIS ETRE SEUL SUR LE TERRAIN Même s’il est agréable d’arriver sur le terrain et de constater que personne n’est là et donc de se réjouir que l’espace aérien va être utilisable en totalité pour soi, ce n’est pas prudent. Imaginez le drame d’un accident suivit d’une perte de connaissance ou d’une incapacité à se mouvoir …
 RETOURNEZ AU PARKING MOTEUR COUPE La mise accidentelle des gaz ou un problème radio peuvent être extrêmement dangereux. Calez le moteur de l’avion sur la piste et allez le chercher. Si c’est un électrique, neutralisez le manches des gaz.
 NE PAS SE SURESTIMER ET SE CROIRE A L’ABRI DU DANGER "Je suis bon pilote et j’ai des années d’expérience …" Attention à la routine !
 CONTROLEZ LA RADIOCOMMANDE La manette des gaz est-elle en position carburateur fermé ? La radio est-elle bien positionnée et à l’abri d’un geste malheureux ?
 LORS DE L’UTILISATION D’UN BERCEAU Le berceau est-il bien adapté au modèle ?
EVITER DE PASSER DEVANT LE SOLEIL Même avec des lunettes de soleil, évitez de croiser le puissant astre solaire car l’éblouissement est la cause de nombreux crashs d’aéronefs.
 FAITES-VOUS ASSISTER PAR UNE AIDE COMPETENTE Assurez-vous qu’il ne prend pas des décisions à votre insu et qu’il a bien compris vos consignes. ARRETEZ VOTRE AERONEF DANS LE BON ORDRE Un bon vieux principe doit être respecter, celui qui consiste à allumer en premier l’émetteur, puis en second le récepteur, et inversement pour l’extinction.
 LE VENT EST FORT ET DE TRAVERS Si vous avez peu d’expérience, vous allez devoir batailler ferme pour vous poser. Dans ce cas , deux solutions : – soit vous vous abstenez de voler – soit vous vous faites aider. Normalement , le vol n’est pas conseillé au-dessus de 25 Nœuds. A cette vitesse, le responsable de terrain peut interdire tout vol.
 NE VOLEZ PAS AU DESSUS DES SPECTATEURS OU SUR LE PARKING AVION Le règlement interne du club mentionne très précisément les zones qu’il est interdit de survoler. Respectez ce règlement.
 CONTROLER SOUVENT VOTRE MATERIEL Ne faite pas confiance aveuglément au matériel que vous utilisez, faites des vérifications et des remplacements. LE MANQUE D’EXPERIENCE EST CAUSE D’ACCIDENT Ne brûlez pas les étapes dans votre progression au pilotage. Progressez doucement et sûrement, et adoptez votre choix d’aéronef à votre niveau de pilotage.
LES PRECAUTIONS EN HELICOPTERE Contrôlez votre radio, maintenez toujours le rotor d’une main au démarrage, gardez une distance sécuritaire de 4-5 mètres entre vous et votre machine, n’approchez pas de vous votre machine en vol pour contrôler le tracking, volez uniquement dans votre secteur de vol …
DECLAREZ VOS INTENTIONS SUR LE TERRAIN Affichez votre fréquence sur le tableau des fréquences. Vérifiez qu’aucune fréquence identique n’est affichée, sinon patientez.
 NE NEGLIGEZ PAS LA VISITE PRE-VOL Carburant, batterie, concordance de fréquence entre émetteur et récepteur …
 DECOLLEZ TOUJOURS FACE AU VENT Respectez le règlement tout au long du vol.
ABSTENEZ-VOUS DE PILOTER SOUS L’EMPRISE D’ALCOOL OU DE STUPEFIANT Le pilotage d’un modèle réduit demande de la part du pilote d’être en possession de tous ses moyens.
 LES ANCIENS ET LES INSTRUCTEURS DOIVENT DONNER L’EXEMPLE Ils ont un rôle de responsabilité et doivent donner le meilleur exemple de sécurité par leur façon d’amorcer les activités de vol.
 LIMITEZ LE NOMBRE D’AERONEF EN VOL On recommande de ne pas faire voler plus de cinq modèles (avions , planeurs , hélicoptères, multi-rotor) en même temps.
 LES PRECAUTIONS SUR TOUT AERONEF Il convient à chacun de s’assurer avant chaque vol de la bonne charge des ses accus d’émission et de réception, de la bonne fixation de tous les éléments principaux du modèle (récepteur, accus, plomb de centrage, servomoteurs, moteur, silencieux, hélice, etc … ) Si vous avez le moindre doute, vous devez annuler le vol.
SURVEILLEZ VOS LIPOS Sur le terrain, vérifiez bien vos paramètres avant de brancher chaque batterie, ne laissez pas la batterie dans le modèle pendant la charge, placez le chargeur et la batterie loin de tout élément inflammable, évitez de placer l’ensemble sous le capot moteur de votre voiture (rallongez les fils du chargeur si nécessaire) et restez à proximité en surveillant la charge. Rangez et transportez vos LiPo dans une boite adaptée pour qu’ils ne puissent entrer en contact avec d’autres objets et qui pourraient abîmer l’enveloppe.
 LES ANIMAUX DOIVENT ETRE TENU EN LAISSE LE SILENCE POUR LES TOUS PREMIERS VOLS Ceci est un avis personnel ! Pour les deux ou trois premiers vols d’un nouveau pilote en solo, les autres pilotes du club devraient lui laisser l’espace aérien et ne pas démarrer leur moteur, même au sol. Par ce comportement, la sécurité dans ce cas de figure serait renforcée car il n’y aurait pas d’éléments perturbateurs sonores ou visuelles qui défavoriserait la concentration du nouveau pilote sur le contrôle de son aéronef.

SOS MAINS
Urgences Main 24h/24h SOS MAINS Institut Aquitain de la Main Allée des Tulipes -
33600 PESSAC Urgences : 05 56 46 76 76

Itinéraire: Venir en Voiture Rocade, sortie 14. A gauche au feu (l'hôtel IBIS est sur votre gauche) Continuez jusqu'au rond-point (Peugeot est à votre droite, Géant Casino) Passer sur le pont de l'autoroute, 1er feu à Droite, puis tout droit jusqu'au centre SOS Mains. Prendre la route en sous-sol pour l'entrée des urgences



Base de données FICHES TOXICOLOGIQUES du carburant GLOW

MÉTHANOL

Danger H225 - Liquide et vapeurs très inflammables H331 -

Toxique par inhalation H311 -

Toxique par contact cutané H301 -

Toxique en cas d'ingestion H370 -

Risque avéré d'effets graves pour les organes

Point de fusion Point d'ébulition

Pression de vapeur

Point d'éclair Méthanol 67-56-1 Liquide -97,8°

NITROMETHANE

Liquide et vapeurs inflammables

Nocif en cas d'ingestion

Le nitrométhane est principalement absorbé par voie orale et par inhalation

L'absorption percutanée est négligeable


LES DRONES

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Drone-_Notice_securite-2.pdf

Association : COMITE REGIONAL D'AEROMODELISME N° 2 D'AQUITAINE (C.R.A.M. 2 AQUITAINE). No de parution : 20010004 Département (Région) : Gironde (Aquitaine) Lieu parution : Déclaration à la préfecture de la Gironde.
Type d'annonce : ASSOCIATION/CREATION Déclaration à la préfecture de la Gironde. COMITE REGIONAL D’AEROMODELISME No 2 D’AQUITAINE (C.R.A.M. 2 AQUITAINE). Objet : promouvoir par tous les moyens à sa disposition, dans le ressort de son aire de compétence, les pratiques des disciplines aéronautiques. Siège social : 7, avenue de la Libération, 33700 Mérignac. Mél. : l.anton.@free.fr. Date de la déclaration : 21 décembre 2000.